là, je te l'annonce direct : ce fut la journée de la lose. jeudi de l'ascension, boutiques fermées, moral dans les chaussons, pluie au taquet, zéro photo.

on a donc été un peu "obligés" de se lancer dans le grand tour des lieux touristiques : la porte de Brandebourg, avec plein de touristes dessous... ouais... ok...check. la nouvelle synagogue, avec plein de touristes devant, mmm, oui, voilà, c'est joli. et puis, le mémorial de l'holocauste avec... je te le donne en mille, plein de touristes... DESSUS. carrément. là, j'ai limite été choquée. bref. j'ai pas pris de photos. tu trouveras de bien meilleurs clichés que ceux que j'aurais pu faire sur le net ou sur ton guide du routard.

pour déjeuner, on se dirige vers la guérite de Mustafa : LES MEILLEURS KEBABS DE BERLIN (c'est écrit tout partout sur plein de guides et de sites. c'est chez Mustafa qu'il faut manger un kébab, donc, on y va.) sauf que vers 13h30, ya plus de 50 personnes qui ont dû lire les mêmes guides que nous et qui font la queue...

mustafa

et moi, là, attendre 1 heure sous la pluie pour un sandouiche, même très bon, c'est hors de question. on décide donc de retourner chez Maroush qui nous avait tant régalés. et on a bien fait. y'avait du monde, mais j'ai mangé les meilleurs falafels de ma viiiiiiiie. avec du houmous et du taboulé. une tuerie.

regarde et salive :

maroush2

ensuite, on part visiter Schöneberg. sous la pluie. c'est joli, plus propret mais arty quand même, sauf que tout est fermé...la lose, jte dis.

on repasse par l'hostel pour se réchauffer, et boire un thé, et on part à la rencontre de notre hôte airbnb. pour les deux dernières nuits, on a choisi un appart sur Schlesische Strasse (je n'ai toujours pas réussi à comprendre comment il faut prononcer ce nom de rue.) histoire de vivre comme de vrais berlinois, dans ze quartier trendy, ouéééééééééééé.

c'est rigolo d'être dans une ville complètement inconnue, et d'avoir les clés d'un appart, de pousser la grosse porte d'entrée de l'immeuble, de croiser tes "voisins" qui sortent leurs poubelles, de traverser la cour avec ton brot sous le bras, comme si tu rentrais chez toi pour de vrai. j'aime assez cette sensation... d'usurpatrice...

l'appart est arty-joli, mais beaucoup plus "négligé" que sur les photos (oreillers chelous en paille ou je sais pas quoi, salle de bain obscure pas top, serviettes qui grattent...), on est un peu déçus, surtout pour le prix...

airbnbberlin

 

 

 

et puis, on conclut la journée par une deuxième petite pause graillou : 

 

pizz

 de bonnes tranches de pizza, et de la crème glacée au marzipan. mmmmmm. marzipaaaaaaaaaaaan.

 

 *****

 

ah si, y'avait quand même un truc que j'ai trouvé très cool, chez notre hôte : prendre le dernier ptit dej sur des planchettes avec Barbie et Ken dessus !

ddej

Barbie vautrée dans le cream cheese et Ken la face dans la confiture....haha. je suppose que c'est pour évoquer les matins difficiles...