alooooooors

les cours de découpage de précision continuent,

pour faire un hérisson super véner, (oui, dans ce livre, faudra t'y faire, y'aura beaucoup de mono-sourcils et de mines renfrognées)

tu prends ton crayon marron et tu dessines les grandes lignes.

ensuite, tu colores son ventre en blanc-beige, tu découpes tout autour, et aussi au niveau du coude droit pour donner du relief.

tu franges finement le papier pour faire les épines (à ce stade-là on ne parle plus de poilichonnage. le hérisson mérite un néo-néologisme. nous parlerons donc d'hérissonnage. )

pour densifier sa coupe en brosse, sache que j'ai découpé DEUX couches d'épines. ça donne du volume, de la masse, de la longueur, un peu comme des rajouts-extensions sur une tignasse un peu maigre, tu vois ?

 

etapes herisson

et pour finir, évidemment,

tu lui découpes un zlip à motifs

et tu souris,

ravi.

tandis que monsieur hérisson, lui, continue de faire la tronche.

 

***

 

(*ne me demande pas comment monsieur hérisson fait pour caser ses épines du bas du dos dans son zlip, car, OUI, j'y ai pensé, et NON, j'ai pas la réponse. ça doit être très inconfortable, oui, et il doit bousiller un zlip par jour, je sais. sorry.)