23 avril 2008

Savane

En ce moment, je travaille dur sur les crayonnés de mon futur album et c'est la jungle sur mon bureau. Il y a tellement de papiers et de pelures de gomme partout, que je ne me souviens même plus de la couleur de mon parquet.

        buro2
L'histoire se déroule dans la savane. Alors, il y aura du lion, du serpent en veux-tu en voilà, du zèbre, une pincée de gazelle, une miette d'éléphant, et un zeste de mangouste.

mixroughlion

Bon, là, ce sont juste les premières recherches. Les vrais crayonnés et le chemin de fer arriveront plus tard.

Posté par cecile hudrisier à 09:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

22 avril 2008

Ze kawaii loutre is back

Puisque vous l'avez aimée, complimentée, plébiscitée, ben, revoici ma loutre kawaii dans une nouvelle tenue toute printanière.

                   

kawaiiloutre2
Foulard fleuri, tunique imprimée radis, jean, besace et babies rouges.

Dès à présent, vous pouvez participer au Grand Jeu Concours-où-y'a-rien-à-gagner-à-part-toute-mon-estime en me suggérant de nouvelles tenues for ze loutre.
Je dessinerai les + jolies propositions.
A vos commentaires, 3, 2, 1, partez!


 

Posté par cecile hudrisier à 09:33 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
21 avril 2008

Ironie du sort

   

115  116

Après Miami, le castor a rejoint la Californie pour une manifestation de vélo qui s'appelle...
the "Sea otter Classic".
Pour ceux qui ne sont pas encore bilingues, ben, une "sea otter", en anglais, c'est une loutre de mer.

oui. une loutre.
comme moi.
mais une loutre californienne qui préfère l'océan au canal du Midi.

Je l'imagine bien la sale loutre californienne toute bronzée, bodybuildée, siliconée.
Et en plus, je parie qu'elle sait ce qu'est un dérailleur et qu'elle aime causer fourche et tige de selle, le soir au coin du feu.
chuis verte.

        loutrevelo

Posté par cecile hudrisier à 08:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
18 avril 2008

Pour un recueil Lito

Voici des extraits des 3 histoires pour les touts-petits que je vais illustrer pour un recueil Lito. Au menu: lapins câlins, chevrette boudeuse, et une coquine qui accumule les bêtises...

mixlito

 


Posté par cecile hudrisier à 08:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
17 avril 2008

Hors-série Petites Mains "Je fais la fête"

HS1001nuits

C'est un hors-série dans lequel on donne des éléments à découper et des idées de ptits bricos.
J'ai illustré le chapitre: "Les mille et une nuits".
Au programme, entre autres, de quoi se fabriquer un turban façon Aladin, des babouches, une ceinture, un jeu de mémory et des ptits éléments au look oriental pour faire de belles invit' et décorer sa table de fête.

A vos ciseaux!

Posté par cecile hudrisier à 08:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

16 avril 2008

Forever young

En réponse à Perdita qui sous-entendait, dans un de ses commentaires, que peut-être la loutre aurait peur du temps qui passe, des rides, des longues soirées au coin du feu, des responsabilités, des monospaces avec siège-bébé, des plans d' épargne-logement-retraite-prévoyance-obsèques, bref, des trucs d'adultes en général...

ben...

        loutreforeveryoung

Ce pourrait être la révélation number one de ma Patate Chaude, tiens, d'ailleurs...?

Quoi qu'il en soit, je souhaite un joyeux zanniversaire birthday1à ma cousine Hélène, qui elle aussi, a le bon goût de ne pas se laisser vieillir. On est des coriaces dans la famille.

Posté par cecile hudrisier à 09:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 avril 2008

Expo gourmande avec Didier Jeunesse

         

diptyq_poulerousse2

Les illustrations de ma "Petite poule rousse" ont été réutilisées pour promouvoir un concours organisé par Didier Jeunesse. Ce concours s'adresse aux libraires. Il ont reçu ces joulis présentoirs en carton (dont je suis pas peu fière) pour les inciter à créer des vitrines sur le thème de la gourmandise. Les heureux gagnants remporteront des paniers garnis, des dîners gastronomiques ou des cours de cuisine!
Sympa, non?

            

cochonpr_sentoir

Posté par cecile hudrisier à 08:44 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
14 avril 2008

Ze Lost Loutre

Parfois, quand le soleil a bien tapé, et qu'on est sur une île un peu trop déserte un peu trop longtemps, le cerveau peut partir en sucette.

        loutrelost

NB: Pour ceux qui pensent que la loutre appelle le zentil "ToOom Sawyeuuur, c'est l'Amériiique, le symbole de la libertéééé" à la rescousse, honte sur vous, soit vous n'avez pas allumé la télé depuis 1984 et c'est mal, soit vous avez des goûts télévisuels touts pourris, et c'est pas de chance.

La loutre, elle pensait plutôt à lui...un peu + sexy que le ptit joufflu en salopette.

Bon, quoi qu'il en soit, reprenons nos esprits, je le disais il y a déjà 5 jours: les vacances, c'est fini.
On remballe les souvenirs et les photos, on enlève les derniers grains de sable enfouis au fond du sac, et on se remet au boulot.

NB n°2: Inquiets comme vous êtes, vous vous dites, "mais pourquoi la loutre, dans ce grand moment de  détresse et de solitude, n'appelle-t-elle pas son lovable-castor?"
Ben, parce qu'à l'heure qu'il est, le castor se grille la couenne sous les sunlights de Miami.
Voui.
Mi-a-mi.
Sans moi.
Et la loutre, quand elle est jalouse, elle se venge en invoquant les bellâtres de la TV.

C'est moche, ça le fera pas revenir plus vite, mais c'est comme ça.

Posté par cecile hudrisier à 09:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
13 avril 2008

Debrief post vacances #8

      ticket
Le 7 avril fut un jour de grosse fainéantise.
On décide de laisser les moches-shoes de rando à l'hôtel et de retourner à la plage de Papagayo en voiture.
Là, on a lézardé, regardé nos pieds, les vagues et les cailloux, et on a doucement continué à brûler.
Fatigués par toute cette paresse, on a conclu la journée en rentrant à l'hôtel et en siestant lourdement devant la télé espagnole.

Est arrivé le 8 avril, sans qu'on s'en rende trop compte. C'était déjà le dernier jour.
On est parti en direction de Playa Quemada, un joli petit village de pêcheurs, avec sa plage de sable noir, ses bougainvilliers et ses barques colorées.

playa_quemadamix
Ensuite, on a continué jusqu'à Arrecife, la capitale, mais ça ne nous a pas emballé.

    mixarrecife

  mixcharco      

On s'est arrêté aux abords de la ville, devant El Charco de San Gines, le petit lac rempli de bateaux. On a somnolé là à regarder les bancs de poissons faire des volutes hypnotiques jusqu'à 13h, puis on a repris la voiture direction le Musée d'art Contemporain.

mixMIAC

Le lieu (El castillo de San José) était vraiment parfait, mais l'expo ridiculement petite.
En contrebas du musée, un joli jardin aménagé amène au restaurant trendy-seventies encore et toujours dessiné par Manrique. Nous, on se contente de le prendre en photo et de manger nos sandouiches au pain mou et au fromage volé au buffet de l'hôtel en regardant l'océan.

On reprend la voiture pour El Golfo.

route_elgolfo

On passe par les Salines de Janubio, on arrive à Charco de los Clicos.
L'océan est déchainé. D'immenses roches striées nous entourent. Au centre de cet amphithéâtre, un gros rocher sculptural sur lequel les vagues écrasent leur écume. Elles balayent la plage, et drainent les galets avec fracas. Juste derrière, un ruban de lac vert absinthe. immobile.
C'est un endroit étrange. Strates de couleurs et de matières. Rêches. Mousseuses. Polies.

mixgolfo

On passe un bon moment à observer, photographier, filmer. On est saoulés par le vent, mais on veut profiter du spectacle jusqu'au dernier moment.

Le 9 avril, on refait nos valises, on se goinfre une dernière fois au buffet du petit déjeuner en n'oubliant pas de piquer un morceau de pain mou et de fromage pour les sandouiches du midi, on redonne les clés, les serviettes de plage, la voiture...

ayé, cette fois, c'est fini.

Posté par cecile hudrisier à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Debrief post vacances #7

            cuervo

Le 6 avril, on rechausse les shoes de rando pour partir à la découverte du cratère de la Montaña Cuervo au profil impressionnant.

            cuervo1

On fait d'abord le tour, puis on monte sur le bord du cratère.

            cuervosommet

               
C'était super paisible.
Protégés du vent, au milieu de nulle part, il n'y avait pas un bruit. En redescendant, on ramasse des pierres de lave incrustées d'olivina et on se pose un peu à l'intérieur de l'ancien volcan.

On reprend la voiture, direction le village de Tinajo

sur_la_route

On profite du marché du dimanche pour acheter du mojo verde et rojo. Cette sauce typique à base de poivrons (verts ou rouges), piment, ail, huile d'olive et pain est souvent servie en avec les papas arrugadas,(petites pommes de terre bouillies) mais on s'est vite rendu compte qu'en gros, ça allait avec tout. Surtout avec la bouffe insipide de l'hôtel.

Bien inondé de mojo, tout passe.

Ce petit intermède gastronomique nous met en appétit. Du coup, arrivés à Tiagua, on décide, pour une fois, de laisser nos sandouiches mous dans le coffre et de se payer un vrai resto. On s'arrête à Meson Tiagua, un resto super bien noté dans notre guide. Il est 13h30, on est les 1ers clients. Le chef nous reçoit tout sourire.
On commande:
Fromage de chèvre chaud aux oignons confits, puis, une dorade au risotto et gambas grillées.
ça nous coûte un bras mais on est content.

On reprend la route repus. On passe voir La Santa, le village de surfeurs, avec sa vaste plage et ses grosses vagues, puis on prend la ruta de los volcanes pour rentrer.
Arrivés à Playa Blanca, on a un peu digéré, alors on va s'acheter une glace en ville.
En rentrant à l'hôtel, on fait quelques longueurs histoire de se donner bonne conscience avant d'attaquer le buffet du soir.

Car oui, c'était buffet à volonté matin ET soir. Et devinez qui était ravie?...

               loutrebuffet1

Ou, variante:

"Ils sont pas doués en viennoiseries les Spanish, hein? J'en reprends un, mais j'trouve qu'ils sont limite dégueu leurs croissants. J'vais chercher du flan pour faire glisser.T'en veux?"

Posté par cecile hudrisier à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]