17 août 2015

les week-ends de pluie

doll83bd

 

j'espérais que les week-ends de pluie

fassent germer les idées

comme un retour de marché

 

Posté par cecile hudrisier à 07:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 août 2015

élire domicile

 

domicilebd

 

élire domicile

entre deux coréopsis

le nez pointé vers le soleil

 

 

 

Posté par cecile hudrisier à 06:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 août 2015

extraits

extraitsimagiers

 

jte montre 4 petits bouts d'un imagier à paraitre bientôt...

nous sommes 3 illustratrices à avoir travaillé dessus.

ce fut l'occasion pour moi de tester une nouvelle technique : du tout à l'info, sans contour.

ça change, hein ?

moi j'aime bien.

 

 

 

Posté par cecile hudrisier à 06:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 août 2015

recherches

 

et puis aussi, en ce moment, je travaille sur un nouveau recueil de haïkus !

 

 

feuilles

toujours écrit par Agnès Domergue,

toujours pour Thierry Magnier...

mais je t'en dis/montre pas plus pour l'instant...

 

zoom1

Posté par cecile hudrisier à 06:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 août 2015

crayonnés

scan405

comme je te disais, en ce moment je travaille sur un nouveau recueil de comptines...

mais que va-t-il sortir de sa poche, ce ptit gars ?

mystèèèèère.

 

 

Posté par cecile hudrisier à 07:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 août 2015

collection & ligne de pins

 

dimanche dernier, sur le sable de la dune, j'ai classé mes trésors.

collagebisca

 

et sur les pistes, j'ai tracé des lignes droites entre le bleu et les épines de pin

collagebisca3

 

 

c'était bien.

Posté par cecile hudrisier à 07:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 août 2015

échouée

 

moolisieste1

 

si toi aussi tu finis ta semaine échoué sur la terrasse, comme ça...

ben ça veut dire que t'es fatigué, les gens. (ou que le mojito était plus dosé que tu ne le pensais)

PRENDS DES VACANCES

moolisieste2

 

 ***

 

(OUI, si t'es pas encore totalement grillé, tu remarqueras qu'une pince à linge attend qu'on la ramasse...mais j'ai la flemme.

en fait, j't'explique :

le radis adoOOore décrocher les serviettes propres,

un coup de griffe dans le tissu éponge,

tu tires,

ça fait sauter la pince à linge,

la serviette tombe au sol,

ça sent bon la soupline, alors tu fais ton nid dedans.

marrant non ?

Mooli, elle trouve que oui.

c'est son ptit running gag estival. entre deux siestes.

être drôle, ça fatigue.)

 

Posté par cecile hudrisier à 06:51 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 août 2015

petite scène de la vie ordinaire

etapes cochons

 

 

un cochon qui pêche, ok, tu visualises.

un pélican qui gobe des poissons, ok, c'est plutôt conventionnel.

 

mais si tu mixes les deux, ben, ça fait ça :

 

scan374

hé hé hé.

 

pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? hein ? je teuldemande

 

 

 

zoom7

 

parce que c'est PLUSSE rigolo.

et plus long à faire aussi. mais n'en parlons pas. tu risques de me froisser.

 

 

Posté par cecile hudrisier à 07:09 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 août 2015

tour de solex

 

 

tatimononcle

 

ça fait longtemps que j'ai une carte postale* illustrant une scène de "Mon oncle" sur mon plan de travail.

et l'autre jour, j'étais en train de crayonner pour mes nouvelles comptines (#spoil) quand finalement, ma main s'est mise à la redessiner. comme ça, vite fait.

ça n'a rien à voir avec un quelconque boulot en cours, mais cette scène de solex/chaussettes rayées me met en joie.

pas toi ?

 

P1040946

(*la preuve en image. et merci qui ? merci raphaële !)

 

maintenant, faudrait que je rattrape mon immense (et honteux) retard cinématographique en visionnant ce fameux film de Tati.

(et que je range un peu mon bureau aussi, oui...)

 

 

 

 

Posté par cecile hudrisier à 06:37 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 août 2015

ça tangue encore ?

 

ben oui,

on dirait...

 

mouettes

 

mais on voit la berge...

 

ça sent la fin