14 novembre 2016

Haute-Corse, Centuri & le sentier des douaniers

jour 7

dernier petit déj face à la mer, et petit arrêt à la Marine d'Albo pour aller caresser les galets de schiste vert

 

capcorse1

 

dernier coucou à nos copains de bord de route,

capcorse2

petit stop au moulin de cédratine pour se dégourdir les jambes et s'aérer le museau.

le trajet est long, très long et plein de virages pour arriver à Macinaggio.

et là : DÉCEPTION. le ciel est ultra plombé, et ya vraiment beaucoup trop de vent. j'ai pas du tout envie de m'engager sur le sentier des douaniers avec ce temps : 

macinaggio

brrrrrr...

 

du coup, tant pis, on se dit qu'on a fait toute cette route pour rien, et on reprend la voiture pour aller voir de l'autre côté du cap si la météo est plus clémente.

et COMMENT ON A TROP BIEN FAIT !

déjà, le port de Centuri est trop joli. en plus, il y fait beau et chaud. et puis, les restaurants sont quasi tous ouverts (ah oui, je précise, parce que parfois, on a bien BIEN galéré pour trouver un resto potable ouvert fin octobre).

on choisit une place à l'ombre des figuiers, la vue est parfaite, et cherry on ze cake, nos salades sont fraîches et BONNES. youhou.

centuri

bref. tu l'auras compris : on est contents. ça nous met en jambe direct pour attaquer le chemin des douaniers. il est censé être plus sportif de ce côté, mais les caillasses, on adore ça.

les roches sont vraiment belles, de toutes les couleurs possibles, par strates, déchiquetées, à trous-trous ou carrément façon dentelle.

dans les criques, cormorans et eau turquoise,

centuri2

centuri3

 centuri4

centuri5

et puis, le ciel commence à se voiler, on finit notre petit aller-retour de 2h, juste avant que les nuages n'aient nappé le village.

 

***

voilà les gens, les vacances en Haute-Corse, hors saison, c'est fini !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par cecile hudrisier à 06:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 novembre 2016

Haute-Corse : Occi, Calvi, Saint Florent & Nonza

jour 6

On prend la voiture jusqu'à Lumio. on se gare et on monte le sentier qui mène au village médiéval (en ruines) d'Occi. c'est une mini-mini rando. en grimpant vite, la montée nous prend à peine 20mn.

occi1

occi2


jolie mise en jambes matinale qui nous permet de prendre de la hauteur et d'avoir une vue sur la baie de Calvi.

on redescend encore plus vite, et on fait un tour à Calvi (justement). on rejoint la grande plage de la pinède pour se tremper les pieds, bouquiner, bronzer, et pique-niquer. puis, on file vers Saint-Florent, on fait le tour de la citadelle, et on mange une glace (artisanale pas mal du tout) sur le port.

calvietc

 

on reprend la route vers le nord, direction le Cap Corse où nous passeront les deux dernières nuits, au "relais du Cap".

relaisducap

la nuit tombe. il est temps de monter à Nonza pour assister au coucher du soleil.

nonza1

 les ruelles sont belles, les toits aussi, et toute une famille de chats noirs est de sortie,

nonza3

nonza4

 

on passe un bon moment tout en haut, à côté de la tour, pour observer le soleil qui descend doucement dans la mer à travers le coton des nuages....

ya un vent de fou, mais c'est trop beau !

nonza2

 

***

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par cecile hudrisier à 07:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 novembre 2016

Haute-Corse, Agriate

 jour 5

 

On rechausse les moches shoes et direction la supeeeeeerbe plage de l'Ostriconi.

déjà, le truc cool, c'est que pour y accéder, tu dois traverser une petite rivière, et ça je ne m'y attendais pas : les roseaux, les poules d'eau, c'est hyper apaisant, je trouve. et puis ya un ponton. j'adore les pontons. et puis, j'ai aperçu un martin-pêcheur en arrivant, et je voulais absolument le revoir pour le photographier, mais en fait, il n'est pas revenu. et puis j'ai lu sur un panneau qu'il pouvait y avoir des LOUTRES ici. (et des rats musqués aussi, mais ça, ça fait moins envie) donc, au cas où tout ce ptit monde se radinerait pour nous faire un défilé, on s'assoie sur le poton, sans un bruit, et on attend.

les poules d'eau (ou plus précisément les "foulques macroules", j'ai cherché. mot compte triple, kamoulox, 18 points Alain Bougrin Dubourg) nous font leur concerto (si tu veux les entendre clique là), les gros poissons font des plongeons, l'air est doux, on est bien.

mais pas l'ombre d'une loutre.

 

ostriconi1

ostriconi2

on continue donc vers la plage d'Ostriconi. elle est quasi déserte. On s'engage vers les dunes pour emprunter le sentier de randonnée en direction d'une autre plage, celle d'Acciolu.

ça grimpe au milieu des myrtes et du romarin en fleurs, on est seuls, il fait chaud, ça sent bon

 

ostriconi3

à peine 2h plus tard, nous descendons vers celle que nous appellerons dorénavant "notre" plage.

oui, en toute simplicité. Acciolu, c'est chez nous.

l'eau était claire et bonne, et à part les guêpes qui nous ont un peu gâché la partie pique-nique, c'était parfait.

on a beaucoup aimé cet endroit.

(faudrait être un chouille difficile pour ne pas apprécier, je te l'accorde..)

ostriconi4

ostriconi5

(j'ai évidemment ramené ces trésors en bois flottés !)

***

retour par le même sentier, on repasse par la grande plage d'Ostriconi où quelques personnes se baignent aussi, on retraverse la rivière (toujours pas de loutre) et on reprend la route.

 

comme j'ai trèèèèès envie de trouver un oeil de Sainte Lucie, on se dirige vers la plage d'Arinella, où, d'après un guide, on doit pouvoir en trouver.

je ratisse des mètres et des mètres carrés de plage, et RIEN. enfin, si, plein de jolis ptits coquillages et de cailloux tout doux, mais pas l'ombre d'un oeil de Sainte Lucie.

mais bon, c'est pas grave, la plage est belle et j'adore ratisser.

arinella

la nuit commence à tomber, on rejoint Algajola.

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par cecile hudrisier à 07:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 novembre 2016

Haute-Corse, Balagne

 

jour 4

 

On laisse les moches shoes de rando dans le coffre et on fait le tour des villages de Balagne : Belgodère, Speluncato, Sant Antonino, Aregno, Pigna, Corbara, ïle Rousse,...

Sur la route, les rapaces (des milans royaux) sifflent et tournoient au dessus de nos têtes,

balagne1

balagne2

balagne3

balagne4

dans les villages, je compile les photos de belles portes et de chats peureux.

balagne5

 

***

 

 vers 18h, on rejoint le petit village d'Algajola où nous passeront 2 nuits (dans un hôtel au look plus...mmm...comment dire ?...suranné que le précédent, mais avec une vue super dégagée sur la mer et les pieds dans l'eau...et ça c'est beau.)

 hotelalgajola

algajola

 

***

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par cecile hudrisier à 07:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 novembre 2016

Haute-Corse, lacs de Melu et Capitellu

 

jour 3

route

on prend la voiture (en évitant veaux, vaches, cochons) pour se rendre au parking de la réserve naturelle.

comme on est hors saison, c'est très calme, et gratuit.

on ouvre les portières et là, c'est le choc : un vent glacial de FOU FURIEUX nous fouette le visage.

(tu sens le froid sur le photos ??!)

randomelu1

on superpose absolument tous les vêtements qu'on a à disposition (la bagnole de loc aurait eu des tapis de sol, je me serais enroulée dedans, mais elle n'en avait PAS), et on part à l'assaut de la montagne en se disant qu'on est quand même un ptit peu barjo sur les bords...on suit la rivière et en moins d'une heure, on arrive au lac de Melu (à + de 1700mètres d'altitude)

ok, il fait foid, mais la rando était courte et plus facile que celle de la veille, donc on est contents. et puis, c'est vraiment super joli.

randomelu2

on continue la rando vers le deuxième lac, à 1930 mètres d'altitude. et là haut, je te le donne en mille, il fait ENCORE PLUSSE froid. le lac de Capitellu est très impressionnant, mais moi, contrairement à ce que j'ai pu lire dans les guides, j'ai préféré le premier. plus doux, plus cocon, plus coloré.

 

randocapitellu1

on pique-nique donc tout en haut, en compagnie des "chocards à bec jaune" (et à pattes oranges)

et puis, on redescend par l'autre côté de la falaise (équipée de 2 échelles bien raides et de chaines), ça fait un peu "via ferrata", c'est chouette.

randocapitellu2

 

***

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Posté par cecile hudrisier à 06:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 novembre 2016

Haute-Corse, lac de Ninu

 

jour 2

on prend la voiture et après une bonne heure de virages (bordés de châtaigners et de gros cochons qui roupillent et se dorent la couenne au soleil),

pigs

on arrive enfin à la maison forestière d'où part la rando.

randonino1

ça commence sous les pins, au milieu des fougères et des champignons. on est seuls, il fait froid, il fait beau.

randonino2

randonino3

là, ça a l'air easy, mais en vrai, ça monte sévère (le lac est à + de 1700mètres d'altitude) et je fatigue.

randonino4

après 2h30 de marche dans les éboulis, (parfois à la limite de l'escalade) on arrive ENFIN au lac et ses fameuses pozzines !

(malheureusement moins vert fluo que ce à quoi je m'attendais. ben oui, c'est l'automne...)

randonino6

randonino5

on pique-nique sur les rochers,

on saute dans les pozzines qui font un bruit spongieux rigolo

(et on se mouille les chaussettes aussi)

(mais que ne ferait-on pas pour une jolie photo, hein ?),

et vers 13h30, on repart dans l'autre sens...

 

pozzinesaut

 

2 heures et quelques de marche nous attendent encore pour regagner la voiture...!

 yeeee-ha !

***

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Posté par cecile hudrisier à 07:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 novembre 2016

Haute-Corse, Corte

 

Alors, la Haute-Corse, c'était comment ?

(je me dis que t'es timide, les gens, et que tu n'oses pas poser la question mais qu'en vrai, t'attends le débrief de mes vacances avec impatience, hein ? donc, voilà, réjouis-toi, ça commence maintenant.)

 

jour 1

 

arrivés à l'aéroport de Bastia vers midi, on prend la voiture de loc et on part direct pour la jolie ville de Corte.

ses persiennes, ses ruelles pavées, son belvédère...

 

Corte

Corte2

puis, un peu plus loin dans la vallée de la Restonica, on découvre notre subliiiiiiiiiiime hotel, "Dominique Colonna".

ici, côté déco, tout nous plaît. du bois, de la pierre, de beaux luminaires (ceux de notre chambre étaient en liège !) et juste quelques meubles dans des déclinaisons de vert mousse...

hotelcolonna1

tout ça s'intègre parfaitement à la nature...

la terrasse et la piscine (chauffée !!) surplombent la rivière Restonica, bref, la classe.

hotelcolonna2

hotelcolonna4

comme il est encore tôt, on chausse rapido les moches shoes de rando et on part faire une petite balade le long de la Restonica

on croise des vaches et leurs veaux, ça sent la mousse et les champignons

l'eau est transparente

et les chemins sont bordés d'arbousiers

c'est beau.

restonica1

restonica2

hotelcolonna5

 

***

 

côté graillou, on ne testera le ptit déj de l'hôtel (plutôt bon, mais chéro) qu'un seul matin.

les autres jours, on préférera acheter des gourmandises chez "Grimaldi" (LE pâtissier qu'on a adoré à Corte. on y est allés TOUS LES JOURS, voire PLUSIEURS FOIS PAR JOUR. pour la tarte aux herbes excellente, pour leur flanc-le-meilleur-que-j'ai-mangé-de-ma-vie, et pour leurs viennoiseries tiptop)

Un soir, on pousse même le vice et on décide de se faire un dîner exclusivement sucré et de le déguster dans notre chambre cosy...au menu : mousse à la châtaigne, falculella (sorte de fiadone, au brocciu, mais cuit sur une feuille de châtaigner) et une "allumette" aux pommes.

dé-li-cieux

hotelcolonna3

 

***

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par cecile hudrisier à 06:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 septembre 2016

notes envolées

dordogne5

dordogne2

dordogne1dordogne3

dordogne4 copie

 

 je suis le fil des hirondelles

et la cime des graminées

plume de geai

 

d'un bond

je relie le bleu à l'herbe sèche

bottes secrètes

comme des points de suspension

 

 pierre ocre  de Dordogne

de rencontres en gourmandises

je goutte à la pluie fine

d'une note envolée

 

je m'enroule à leurs volutes

de bois chaud et de miel doré

et en un craquement de noix

je retombe sur le sol

le ré

le mi bémol

 

clapotis de la nuit

 

il est l'heure de rentrer

 

***

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par cecile hudrisier à 07:08 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 mai 2016

Gran Canaria : Guayadeque

pour finir, je te propose une dernière rando dans le barranco de Guayadeque, village troglodyte.

sur notre chemin, plein plein de coquelicots et une jolie perdrix (exactement comme celle que j'avais dessinée avant de partir ! mais sans les bottines.)

gayadeque

guayadeque2

un pique-nique sur les hauteurs

guayadeque3

guayadeque4

et à l'arrivée, un village qui fait la sieste...

---

 

voilà, l'escapade canarienne par procuration, c'est fini...j'espère que ça t'a plu.

 

pola2

 

 hasta luego, les gens !

---

 

 

 

 

 

Posté par cecile hudrisier à 06:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 mai 2016

Gran Canaria : playa de Güi Güi

la voilà, la MEILLEURE RANDO des vacances !

direction le village de Tasartico. on hésite un peu avant de se garer, puis ouf, on trouve enfin le panneau qui décrit le parcours (que j'avais repéré sur un forum)

P1060604

 

comme à chaque fois aux Canaries, ça grimpe, et ça descend, et ça regrimpe, et ça redescend, et tu te dis qu'au prochain virage, l'océan va enfin apparaître dans ce grand V de roche, mais non...! c'est looooong. mais c'est beau.

les végétaux évoluent le long du parcours, on ne s'ennuie pas.

 

guigui

et puis, enfin, ça y est, l'océan est là !

guigui2

guigui3

et puis, la plage !!!

IMG_2568 

on avait tout prévu, pique-nique et maillots et c'était bien !! on a pu manger nos sandwichs le cucu dans le sable et se baigner dans une eau extra-limpide avant de repartir à l'assaut du "barranco". (qui nous a d'ailleurs rappelé celui de Masca, qu'on avait beaucoup aimé à Ténérife, mais avec ici, un retour plus long, plus corsé...)

 

car oui, ce fut un peu dur (cette plage se mérite), il faisait vraiment chaud, on aurait dû prévoir davantage d'eau, mais ça reste quand même notre journée préférée du voyage.

 

---

 

 

 

 

 

Posté par cecile hudrisier à 07:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,