donc donc donc...

les voici les voilà, les amoureux bretons (oui, ils sont amoureux, ça se voit, parce qu'ils ont les joues rôôôses. c'est ce que me disent les pitinenfants A CHAQUE FOIS que je mets du rose sur les joues d'un personnage : ouuuuuuh ilétamoureeeeeeeuuuuuu !!!   jamais, il a chaud ? il est timide ? il a de la couperose ?  nan, JAMAIS. dans l'esprit pitinenfantesque, joues roses = amoureux. point. tu t'inclines et tu te tais.) donc je reprends, ... voilà, les amoureux bretons en marinières assorties et bottes de pluie qui reviennent du marché après avoir acheté une clémentine, une tomate, un citron et des poireaux (et comme ça pèse, il a fallu rapiécer le panier, mais ça, tu pouvais pas le voir de l'autre côté) :

souris2

 

 

*Barbarossa avait presque tout bon.

sauf pour la robe à pois (c'est vrai que venant de moi,...c'est étonnant... comment ai-je pu m'en passer ?...)

et sauf pour la petite ancre brodée sur le béret (que je garde plutôt pour orner les casquettes)