loutre-burofatigue1

 

comme tu peux le remarquer, j'ai (le poil terne et la mine enjouée) pas bougé de place depuis des semaines, les petits (et gros) bouts de papier s'accumulent

et mon atelier ressemble à un champ de bataille.

 

en même temps, je t'avais prévenu : j'ai toute une arche à illustrer,

c'est pas rien.

et j'avoue que oui, là, ça commence à tirer.

j'ai mal au dos, j'ai mal aux doigts, j'ai mal aux yeux, chuis fatiguéééééééééééé.

mais pas le temps de se lamenter, parce que c'est encore très très loin d'être fini.

 

 

*to be continued*