monde46bd

 

du dixième échelon

je touchais l'été du doigt

et laissais derrière moi

les derniers grelons

 

-

-

-

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer