ça y est, je suis rentrée !! et comme d'hab', j'ai mitraillé.

cette fois-ci, j'ai 208 photos à trier, recadrer, sous-titrer pour toi les gens... mais en gros, jteuldis : on a vu des chôôôôses, partout sur les murs, les poteaux, les escaliers, les trottoirs, les ponts : sollicitation rétinienne au taquet ! tu ne sais plus où regarder tellement l'espace urbain est envahi de graffs, de mots, d'affiches et de stickers.

et puis, jteuldis aussi : il a plu, on a mangé beaucoup (pour se réchauffer),  j'ai appris à rétropédaler (presque) et on a testé des hôtels vraiment cool.

d'ailleurs, je commence par ça :

jour 1, on arrive à l'hôtel Michel Berger. (rien à voir avec feu le pianiste et sa groupie, hein, of course.) c'est un hôtel trendy, dans le quartier branchouille de Friedrichshain (à tes souhaits), tout prêt de la station Warschauer (mot compte triple).

hotel1

graphiquement, rien à dire, c'est du beau boulot : de la porte d'entrée, à la carte, en passant par le menu, toutes les typos sont pensées, tous les visuels en adéquation avec l'esprit du lieu.

le salon-lounge est super beau, avec de la bonne musique de fond, une boule à facettes qui chatoie gentiment dès le matin et des bouquins tout partout, du sol au plafond, en guise de lustre ou d'accoudoir...

hotellobby

le coin bar est canon : sol en béton brut, mobilier récup vintage, petits bouquets sur les tables et murs grunge ( = cet effet "je viens d'arracher la tapisserie et je m'en tabasse si un peu de plâtre est venu avec, tiens d'ailleurs, je vais tout laisser comme ça parce que j'aime cet effet inachevé et les motifs que ça créé", c'est LE grand truc de la déco berlinoise ! je l'ai repéré décliné à l'infini, dans les cafés, restos ou airbnb. et j'avoue que ça peut fonctionner superbement bien. parfois c'est limite. on se pose vraiment la question si c'est fini. et d'autres fois, c'est magique. vivant.

hotelbar

 

(ouééééééééééé, je fais genre chuis trop punk avec ma photo de néons, sauf que je ne berne personne, moi, au bar, tu le sais, c'est du peppermint tea que je bois et pas un whisky-cocktail-vodka on ze rocks)

P1020470

 

la cour regorge de recoins romantiques avec petites suspensions florales, cabanon, guirlande guinguette, hamac et coussins fleuris... (hiiiiiiiiiiiiiii, j'ai beaucoup couiné, oui. j'avoue)

hotel2

hotel3

 

notre mini-chambre est super cosy, avec savons orla kiely (la clââââsse), canettes de jus de coco (c'est la marque de fabrique de l'hôtel), joli bouquet et brownie emballé prêt à être dégusté.

hotelroom2

hotelroom

P1020412

 

et le restaurant, aaaaaaaaaaaaaah, le restaurant... hyper lumineux, avec ses verrières et son carrelage métro...le ptit dej y est chéro mais tellement classieux... du pain fait maison, des confitures et des miels goûteux, et surtout du muesli parfait, comme j'aime, parfumé et crunchy avec moult graines de lin, de tournesol et de courge. mmm

hotel4

 

bref, tu l'auras compris, j'ai été sous le charme de Michel Berger. et je ne saurais trop te conseiller d'aller squatter chez lui lors de ton prochain séjour berlinois.