En sortant de l'hôtel, on marche 100m et on arrive au pont Oberbaumbrücke. très photogénique avec ses briques et ses tourelles. avant, il séparait l'ouest de l'est.

pont2

pont3

On peut voir la TV Tower d'Alexander Platz au loin, et trois très grands graffitis de BLU, (l'homme moderne, les têtes bêches, et l'homme cannibale, particulièrement impressionnant.)

On aperçoit aussi un grand portrait "paste up" de JR derrière la gare de Warschauer.

graf8b

graf2 (2)

On longe l'East side gallery (long morceau du mur de Berlin encore debout. mais les peintures ne me font pas grand effet...) je préfère les grands graffitis plus récents, les splashs de peinture ou les paste up que l'on croise sur notre route :

graf1

 

 

on rejoint Alexander Platz pour 11h et on suit le guide du "alternative tour"repéré sur le net.

on passe un bon moment dans une cour de Rosenthaler Str. : ce passage est investi des murs aux plafonds par une multitude de graffeurs, les tuyaux sont crochetés façon "yarn bombing", la cage d'escalier donne le vertige tellement le moindre cm2 est occupé d'un milliard d'informations. j'ai adoré.

 

graf3

graf4

graf5

graf7

graf6

on reprend le métro pour Görlitzer, on y croise un grand mural de Roa, et un autre des frères brésiliens "os gemeos" :

graf9

graf10

puis le tour s'achève, on remercie notre guide, et on part errer vers Prenzlauer Berg, sans grande motivation (le quartier est censé être chouette, mais nous, on n'est pas emballés) enfin... faut dire qu'il pleut et que ça pète un peu l'ambiance... on se réfugie dans un grand centre commercial pour sécher et on achète une pâtisserie à base de pavot pour se consoler.

miam1

et puis, on se dirige vers THE restaurant libanais que notre guide nous avait conseillé, sur AdelberStrasse : chez Maroush. dedans, il fait chaud, ça sent bon, il reste deux places dans la petite salle obscure,... on se lance ! bon, par contre, on pige que dalle à la carte en allemand. dans le doute, on prend le plat le plus cher, celui qui semble proposer UN PEU DE TOUT : et c'est un succès. aubergines, kefta, falafel, houmous, taboulé, fromage grillé et tout un tas de choses délicisieuses pas franchement identifées mais super fraiches et bien assaisonnées qui me font loucher dans l'assiette du gars. quant à moi, je suis la recommandation du chef, qui me pointe du doigt des sortes de boulettes cheloue, (les kibbis (ou kebbes ?)) en me disant "vérigoud', véritèïsti" alors, je tente. et j'ai pas été déçue. vérivérigoud, en effet !!